AUTRES PIECES REMARQUEES EN 2018

AUTRES PIECES REMARQUEES
EURODRAM 2018

Au delà des quatre pièces retenues dans son palmarès 2018 et au terme d’un choix très difficile, le comité francophone souhaite également recommander ces pièces que l’ensemble des lecteurs ont vivement appréciées.

 

POINGS
Pauline Peyrade

Date d’écriture : 2015-2016
Editions Solitaires Intempestifs (novembre 2017)
Lecture au Forum des nouvelles écritures dramatiques européennes de Bruxelles
Création programmée au Préau CDR Vire (2018)
Traduction partielle en espagnol (Partie est)

Poings est un polyptique qui raconte un combat pour le ressaisissement de soi après une séparation amoureuse. La pièce travaille les motifs de la rupture et de la désorientation au cœur de la mémoire traumatique à la fois dans le fond et par la forme. Elle se compose de cinq parties, pour cinq moments de l’histoire d’amour, de la rencontre à la séparation, racontés selon le point de vue d’une femme en état de choc qui tente de trouver du sens à son histoire. Afin de rendre sensible sa perte de repères, les parties proposent chacune une forme en rupture avec les autres et sont agencées dans une chronologie bouleversée. En sous-texte, les questions de l’interdépendance, de l’aliénation, de la violence quotidienne et consentie, cet endroit trouble qui unit deux personnes qui s’aiment à couteaux tirés, mais qui s’aiment quand même.

 

TIAMAT
Ian de Toffoli

Année et lieu d’écriture : Luxembourg, 2016-2017
Année et lieu de sa création : Mars 2018, Théâtre du Centaure, Luxembourg
Comités de lecture qui l’ont recommandée : Théâtre du Centaure de Luxembourg, CDN du NEST de Thionville

Sur le seuil d’un bar de quartier, il est là. Il pousse la porte bizarrement attiré par son enseigne – un lézard. Il est le dernier client, demande qu’on lui serve encore un verre. Il dit redouter devoir rentrer chez lui, redouter la question quotidienne de sa femme sur le déroulement de sa journée, car il devrait lui répondre que, aujourd’hui, il a conclu un deal inhabituel. Il dit être avocat d’affaire, appartenir à un autre monde caché derrière les murs des grands cabinets ou des ports francs. Il dit appartenir à cette classe qui s’enrichit malgré la crise, malgré les restrictions, malgré les guerres, alors que le reste de la population s’appauvrit.

 

PUTREFIÉS
Veronika Boutinova

Pièce écrite en 2016 en résidence la villa Marguerite Yourcenar
Bourse conseil général du Nord
Finaliste prix de Guérande 2017

Putréfiés se veut un hommage aux cadavres des migrateurs pourrissant au fond des mers, elle est un mausolée offert à tous ceux qui ont risqué le pire pour tenter une vie meilleure. Putréfiés donne la parole à ces voyageurs invisibles, dont nous ne pouvons que deviner l’agonie, tandis que nos dirigeants se demandent s’ils peuvent les accueillir.
Sous l’égide d’Archimède de Syracuse qui traverse l’espace-temps pour évoquer ses découvertes scientifiques aquatiques, la pièce de Veronika Boutinova est avant tout une fable poétisée, celle de la jeune Magda qui entend par le biais de sa chevelure immense flottant dans la Manche les voix des migrateurs noyés dans les mers européennes. Une voix précisément réclame la jeune bénévole calaisienne, celle d’un homme qui flotte en Méditerranée, qu’elle décide de retrouver. Magda et son frère Baptiste, enfin enclin à l’engagement actif, parviennent à Lesbos, où ils aideront les volontaires à sauver les naufragés ou à réconforter les rescapés. Ils découvriront que la voix du noyé qui hante Magda est celle d’un Syrien mort, flottant au-dessus des corps de sa femme et de sa fillette, soucieux d’être déposé dans le fond de la mer pour les retrouver.

 

NO BORDER
Nadège Prugnard

Pièce écrite entre 2015 et 2017 notamment dans La Jungle de Calais
Résidences d’écritures : Le Channel à Calais, La Comédie de Béthune, La Chartreuse
Publication en cours et négociation avec les éditions Al Dante
Plusieurs lectures publiques et mises en espace à Villeneuve lez- Avignon, Béthune, Montluçon, Clermont-Ferrand, Paris, Marseille ….)
Création en novembre 2018 par la cie HVDZ dirigée par Guy Alloucherie

No Border est un texte inspiré d’un travail d’écriture de terrain que j’ai mené pendant deux ans à arpenter la « Jungle » de Calais à la rencontre des exilé(e)s hommes et femmes qui fuient la guerre et la dictature dans leurs pays et qui espèrent trouver asile en Europe. No Border est un poème ininterrompu, pensé pour 1 ou 15 ou X (acteurs chanteurs danseurs et circassiens), un monologue pluriel et haletant imaginé comme la flamme fragile que se passe de main en main les coureurs de marathon.

 

L’ATOME
JULIEN AVRIL

Pièce écrite à Paris entre 2011 et 2014.
Création à Toulon, novembre 2017
Reprise au Théâtre de Belleville du 6 au 10 décembre 2017
Lauréate de l’aide à la création pour les dramaturgies plurielles d’ARTCENA.

Dans un espace entre bunker, laboratoire et squat d’artistes, quatre personnes se documentent, s’interrogent et représentent les liens entre l’humanité et la radioactivité. Tchernobyl, l’atelier des Curie, le bombardier Enola Gay, le village de Plogoff sont tour à tour leur terrain de jeu et de questionnement. En présentant des documents tels quels ou élaborés de manière poétique et théâtrale, ils invitent le public à entrer en réaction avec cette matière instable, explosive et controversée.

 

BERLIN SEQUENZ
Manuel A Pereira

Editions Espace 34 (2017)
avec le soutien du centre Wallonie-Bruxelles

Jeunes berlinois contestataires, ils refusent de demeurer les spectateurs du monde et mènent des actions solidaires pour devenir les acteurs de sa transformation. Mais chez certains d’entre eux, la révolte pousse à des extrémités que le collectif voudrait éviter. D’un côté ceux qu’on rangerait dans le camp alter-écolo et de l’autre ceux qui sont proches du black block ou du comité invisible français. Opposition entre des « révolutionnaires » pragmatiques et un peu embourgeoisés et Jan plus romantique, théorique et entier jusque dans ses contradictions.

 

UN DEMOCRATE
Julie Timmerman

Ecriture 2015-2017 à Paris
Lectures à la Maison des Métallos en novembre 2015, à Confluences en mars 2016 et au Rond-Point dans le cadre de la Piste d’envol en avril 2016.
Recommandation A Mots Découverts, Comité de lecture du Théâtre du Rond-Point
Création en 2016 au centre culturel Aragon Triolet d’Orly

Eddie vend du savon, des pianos, des cigarettes. Non, il ne vend pas : il fait en sorte que les gens achètent. Eddie est américain, neveu de Freud et inventeur des Relations Publiques – une méthode de manipulation des masses sans précédent. Il fait fortune quand partout c’est la crise, organise des coups d’Etat et conseille les puissants, ses ouvrages inspirent même la propagande nazie… mais Eddie se proclame toujours démocrate. Que reste-t-il de la Démocratie à l’ère du Big Data et de l’hyper-communication ?

 

ARTHUR ET IBRAHIM
Amine Adjina

Texte écrit en 2017
Lauréat de la bourse Beaumarchais – SACD 2017.
Création au Tarmac en janvier 2018 et tournée jusqu’en avril
Editions Actes Sud Papier 2018.

Pour satisfaire aux souffrances et angoisses de son père, persuadé de ne pas être aimé par les français, le jeune Ibrahim arrête de jouer avec son copain Arthur parce qu’il n’est pas arabe. Arthur ne comprend pas cette décision et refuse cet état de fait. Alors, tous deux imaginent une chose folle : la transformation d’Arthur en arabe.

 

GENS DU PAYS
Marc-Antoine Cyr

Pièce écrite en 2016-2017 à la Chartreuse de Villeneuve les Avignon
Bourse d’écriture du Centre National du Livre en 2016.
Finaliste du prix Laurent Terzieff du Théâtre Lucernaire en 2017.
Lectures publiques par la cie Épaulé-Jeté à l’Espace Renaudie d’Aubervilliers, au Théâtre de la Huchette et au Théâtre Lucernaire à Paris.

Un garçon coincé dans un bureau de police. Retrouvé paumé dans la rue sans papiers, sans argent sur lui. Refusant de jouer le jeu. Ce même garçon dans sa classe. – Son professeur veut qu’il parle de lui, de sa France à lui, de son pays d’origine. Mais lui, il vient du coin de la rue. Refusant de jouer le jeu. Déchiré entre ce qu’il est, ce qu’il voudrait être et ce qu’on voudrait qu’il soit, Martin Martin cherche sa voie.

Publicités