AU BOIS

AU BOIS

CLAUDINE GALEA

  • Pièce écrite en 2013 à Fontenay sous bois
  • Aide à la création CNT en 2014
  • Prix Collidram 2015
  • Création programmée au TNS en 2017
  • Editée par les Editions Espace 34 en 2014  – 5, place du château,  34270 Les Matelles, France.

La pièce

Les petits Chaperons rouges d’aujourd’hui ne sont plus très pressées de livrer du beurre à leur mère-grand et les loups courent les bois avec un casque sur les oreilles. Tout a changé. Et pas seulement la bobinette et la chevillette remplacées par des serrures trois points. Quand les bois jouxtent les quartiers périphériques de la ville, on y trouve aussi bien des sentiers de jogging (et des belettes en sueur qui tentent de conserver la ligne) que des canettes de bière ou des préservatifs abandonnés par les animaux de nuit. On y croise également des loups de tous les âges. Pour certains à rollers avec de la musique anglaise qui braille dans leurs oreilles. Pour les autres, moins avenants et bien plus prédateurs sous les airs rassurants de bons pères de famille. On y croise aussi des chasseurs qui réveillent le souvenir du sombre film de Charles Laughton.

Une adaptation à la fois très libre et paradoxalement assez fidèle du conte de Charles Perrault où l’écriture très particulière de Claudine Galéa joue avec toutes les références, entre légendaire et réalisme, pour écrire un conte théâtral actuel sur la peur ancestrale du loup. Laquelle se tisse aussi d’attirances non avouées voire d’un désir de prédation, comme les célèbres tatouages sur les phalanges de Robert Mitchum: Hate or Love

Une variation sur le thème du petit chaperon rouge, structurée en référence à la comptine « Promenons-nous dans les bois… » On adopte successivement les points de vue de la mère, de la petite, du loup, du chasseur, et même du bois, du bois massacré par l’homme d’aujourd’hui et incapable de contenir de vrais loups. C’est pourquoi le loup du conte, tué par le chasseur, est finalement remplacé par un vieux salopard libidineux qui réserve à la petite les pires sévices. Mais l’adolescente, encouragée par toutes les « belettes » de la forêt, dans un ultime sursaut, se défait du vieux salaud et le lacère avec toutes les ronces du bois.

 Claudine Galea

Claudine Galea écrit du théâtre, des romans, des livres pour enfants, des textes pour la radio. Depuis septembre 2015 elle est auteure associée au Théâtre National de Strasbourg dirigé par Stanislas Nordey. Ses textes de théâtre sont publiés aux Editions Espaces 34.

Elle a reçu le Grand Prix de littérature dramatique 2011 avec Au Bord, créé par Jean-Michel Rabeux en mars 2014 à la MC93 de Bobigny.

Une douzaine de ses fictions ont été enregistrées à France-Culture et France-Inter.

Par ailleurs, les pièces de Claudine Galea sont jouées à l’étranger, dont : Au Bord, créé à Athènes par Themelys Glynatsis en mai 2014. Au Bord a également été traduit en espagnol dans une anthologie avec les textes de Pascal Rambert, Hubert Colas, Nathalie Fillion. Je reviens de loin a été créé à Bucarest en 2011 et Petite Poucet à Athènes en 2012.

Côté romanesque, Claudine Galea a écrit : Le corps plein d’un rêve, Le bel échange, Jusqu’aux os & Morphoses (avec des peintures de Goele Dewanckel), Editions du Rouergue, L’amour d’une femme, Editions du Seuil, Un amour prodigue, photographies de Colombe Clier, Editions Thierry Magnier, La règle du changement, Editions de L’Amourier.

Pour la jeunesse : La fille qui parle à la mer et Le garçon au chien parlant, collection Boomerang (2013), Rouge Métro, Entre les vagues, A mes AmourEs, illustrations Thisou, Au pays de Titus, Sans toi, illustrations Goele Dewanckel, MêmePasPeur, illustrations Marjorie Pourchet, Editions du Rouergue. Son prochain album Le voyage du Nom paraîtra aux éditions Thierry Magnier en 2016.

Au Bord sera créé au Poche à Genève (Suisse) dans une mise en scène de Michèle Pralong en janvier 2016

Au Bois a reçu le Prix Collidram en mai 2015 et sera créé par Benoît Bradel au Théâtre national de Strasbourg au printemps 2017.

Les Invisibles sera créé par la compagnie Collectif 7 en 2016-2017.

 

Bibliographie

Théâtre

  • Au Bois , Éditions Espaces 34, 2014
  • Les Invisibles, Éditions Espaces 34, 2013
  • L’été où le ciel s’est renversé, Éditions Espaces 34, 2012
  • Au Bord, Éditions Espaces 34, 2010
  • Les Chants du silence rouge, Éditions Espaces 34, 2008
  • Les Idiots, Éditions Espaces 34, 2004
  • Je reviens de loin, Éditions Espaces 34, 2003

Théâtre jeunesse

  • Après grand c’est comment ? Éditions Espaces 34, 2013
  • La Nuit MêmePasPeur & Petite PoucetÉditions Espaces 34, 2009
  • L’Heure blanche & Toutes leurs robes noires, Éditions Espaces 34, 2009
Publicités