règlement

PRESENTATION ET MODE D’EMPLOI ★ EURODRAM

LES OBJECTIFS

Eurodram est un réseau européen de traduction théâtrale. Il travaille avec les langues d’Europe, d’Asie centrale et de la Méditerranée. Son objectif principal est de faire connaître aux professionnels et aux publics du théâtre des œuvres restant majoritairement inédites, en prêtant une attention particulière à la diversité linguistique.

LES COMITES

Le réseau est organisé en une trentaine de comités linguistiques de lecture répartis par langues, soit environ 300 membres correspondants. Toute personne compétente en matière de théâtre et de traduction et désireuse de mutualiser ses ressources peut candidater pour rejoindre un comité. Cette adhésion est ratifiée selon des procédures propres à chacun des comités – en général très simples. Toute suggestion de nouveau membre est bienvenue. Le réseau tâche de favoriser l’équilibre et la représentativité des comités entre hommes / femmes, émergents / expérimentés, théoriciens / praticiens, indépendants / institutionnels, résidents locaux ou membres de la diaspora, etc. Il est souhaitable que les principaux éditeurs du théâtre local, des membres des concours nationaux de dramaturgie ou des festivals concernant la dramaturgie nationale, ainsi que des représentants des unions des dramaturges, fassent partie de chacun des comités. Chaque membre a pour mission de favoriser la collection et la circulation de textes au sein de son comité, notamment en en faisant la promotion auprès des auteurs, traducteurs, éditeurs, agents et organisations d’auteurs. Il s’engage à en collecter, en transmettre et à en lire autant que possible. Les plus disponibles et passionnés s’engagent à être capable de faire un bref retour de lecture (anonyme, via les coordinations) en cas de demande de l’auteur.

LA COORDINATION

Chaque comité est coordonné par un de ses membres, selon des modalités propres à chacun des comités. Le coordinateur doit s’assurer que les objectifs du réseau sont bien compris par les membres de son comité. Il s’efforce de collecter et de mettre en circulation le plus grand nombre de textes possibles ; de recruter de nouveaux membres, notamment parmi les traducteurs, et d’assurer un certain renouvellement du comité ; d’organiser les échanges, les réunions de préparation et les votes relatifs aux sélections. Il s’assure que les résultats soient transmis à temps à la coordination générale, accompagnés des éléments requis (biographie, résumé, extrait…). Il tâche enfin de faire la promotion de la sélection de son comité, au minimum par la rédaction et la diffusion d’un communiqué de presse, ainsi que, dans la mesure du possible, des sélections des autres comités. Les coordinateurs sont invités à participer au festival « l’Europe des théâtres » en organisant un évènement, ainsi qu’à être présent à l’assemblée générale annuelle. Si nécessaire la MEO peut accompagner le coordinateur dans sa recherche de financement pour ses frais de transport et de séjour. La coordination générale est assurée par la MEO, sans que cela ait un caractère définitif.

LES TEXTES

Les textes peuvent être proposés par tous : auteurs, traducteurs, éditeurs, agents, etc. Pour les textes originaux, les propositions doivent comporter le texte original complet, une brève biographie de l’auteur, une fiche technique (date et lieu d’écriture, nombre de personnages, références des distinctions et exploitations précédentes) ainsi que tout élément d’information complémentaire jugé intéressant. En ce qui concerne les textes originaux écrits en français, seuls peuvent être proposés les textes ayant déjà fait l’objet d’une sélection par un comité de lecture professionnel, ou encore sur recommandation d’un membre du comité français. Pour les traductions, les propositions doivent comporter la traduction intégrale ou en extrait (en général 1/5ème de l’œuvre), un résumé analytique de l’œuvre, une brève biographie de l’auteur, une fiche technique (date et lieu d’écriture, nombre de personnages, références des distinctions et exploitations précédentes) ainsi que tout élément d’information complémentaire jugé intéressant. Il est évidemment indispensable d’indiquer la langue originale et le nom du traducteur. Les propositions doivent être faites exclusivement par email en format pdf à l’adresse de la coordination du comité concerné ou à défaut à la coordination générale à l’adresse documentation@sildav.org. . Les textes sont transmis aux comités selon la langue dans laquelle est faite la proposition. Par exemple, un texte écrit en macédonien sera transmis au comité macédonien. La proposition de traduction de ce texte en lituanien sera transmise au comité lituanien. La langue du texte est la principale référence, en théorie sans distinction de la nationalité ni du lieu de résidence de l’auteur. Cependant, le réseau n’a pas vocation à traiter les textes issus de régions hors de la zone Europe / Méditerranée / Asie centrale. Quoi qu’il en soit, les propositions peuvent être étudiées au cas par cas, en liaison avec le comité concerné. Sauf exception motivée, ne sont acceptées que les oeuvres récentes. Les textes doivent être adressés directement au coordinateur du comité concerné, ou à la coordination générale en cas de besoin.

LES SELECTIONS

Chaque comité d’Eurodram établit deux sélections sur deux ans, de manière biennale donc, d’un maximum de trois textes chacune. Il ne peut pas y avoir plusieurs textes d’un même auteur dans la sélection. Il s’agit : – années paires : sélection des œuvres dramatiques de leur langue à traduire dans une autre langue européenne (ex-traduction) ; – années impaires : sélection des œuvres dramatiques d’autres langues européennes à traduire dans leur propre langue (in-traduction).

REPONSES

Par manque de moyens, les auteurs des propositions ne sont recontactés personnellement que dans le cas d’une réponse positive. Les résultats sont mis en ligne dans les semaines qui suivent la décision. Chaque auteur peut demander des retours de lecture. Il est souhaitable que ceux-ci puissent lui être transmis, de manière anonyme. Environ 300 textes circulent chaque année sur l’ensemble du réseau. Les textes soumis au comité français sont lus par une moyenne d’une dizaine de lecteurs.

LA SUITE

Ces sélections ne donnent (malheureusement) pas lieu à une rémunération. La sélection d’un texte original est une invitation aux traducteurs de sa langue à se lancer dans sa traduction. La sélection d’une traduction en extrait est une invitation au traducteur à la poursuivre. La sélection d’une traduction intégrale est une invitation aux metteurs en scènes et aux éditeurs à l’exploiter. Le réseau travaille en partenariat avec de nombreuses structures, ce qui lui permet de s’inscrire dans une dynamique de résidence d’auteurs, d’accompagnement des traducteurs et de recherches de partenariats au plan international.

Coordination générale : documentation@sildav.org

Publicités